Promouvoir les jeunes

À la mi-décembre, le Conseil d’État a tranché une première fois et suspendu le tirage au sort organisé par le ministère de la Justice, déplorant l’absence de «règles qui permettent de s’assurer de la régularité de la procédure, tout au long de son déroulement». Un véritable camouflet pour la Chancellerie, qui prendra d’ici quelques jours un nouvel arrêté répondant aux critiques du Conseil d’État. L’institution se prononcera ultérieurement sur la légalité de ce tirage au sort.

admin

jules.pangni@epistrophe.ci

No Comments

Post a Comment